Courgettes

Voilà une culture passionnante ! La courgette vous fournira une énorme quantité de légumes. Avec ces multiples variétés, ces multiples façons de la cuisiner, vous ne vous en lasserez jamais !
 
Indice d’autonomie alimentaire: 10/10
 
L’indice est au plus haut, et pour cause. La courgette est d’une remarquable productivité. Avec un seul plant, vous pouvez avoir jusqu’à 15 kilos de courgettes facilement. Les récoltes s’étalent sur la saison, de mai à septembre. Alors je vous laisse faire le calcul si vous avez la chance de pouvoir planter plusieurs plants…
 
L’année dernière, de nombreuses variétés anciennes ont été essayé au potager, à partir de semis, notamment les « Blanche d’Egypte », délicieuses, légèrement sucrées, comme un petit goût de poire, aussi les « Jaune à col Crookneck », qui partent en buisson, et produisent de petites courgettes jaunes très sucrées, très surprenantes par leur forme et leur texture. Avec une cuisson à la plancha, on rentre dans le haut niveau gustatif, ça explose en bouche, un véritable régal.
 
Il vous faudra un peu de place néanmoins. La courgette aime prendre son aise. Quand on

plante, on se dit « c’est bon, je peux planter l’autre pas trop loin » et les semaines passant, si vous n’espacez pas assez, les plants vont se faire concurrence. Pensez donc à laisser au moins un bon mètre entre chaque plant pour être tranquille et éviter la propagation de maladie comme l’oïdium, qui est un risque constant.

 
Au mieux, plantez vos plants, par ci par là dans le jardin, plutôt que tous resserrés, cela évitera une propagation de maladie éventuelle.
 
La courgette a soif, surtout en plein été. Je me souviens une année dans un jardin communal dans lequel j’avais une parcelle, mon voisin avait un goutte à goutte et moi je venais arroser quand je pouvais, c’est à dire jamais trop ici dans le sud… C’était impressionnant la différence ! un oasis chez lui et des plants avec une triste mine sur ma parcelle. On avait échangé les mêmes plants et nous avions la même terre, simplement une question d’arrosage…
 
Les semis de courgettes vont très vite alors inutile de les lancer trop tôt, sauf si vous avez une serre pour garder les plants, sinon ils seront prêt trop tôt pour être mis en extérieur entre mi avril et fin mai. Vous pouvez donc commencer vos semis seulement à compter de début ou mi avril.
Au jardin d'Olivier
 

6 commentaires

  1. Bonjour Olivier,
    Bien d’accord avec tout ce que tu dis sur la courgette.
    J’ai coutume de dire, à ceux qui hésitent à faire un potager, que s’il ne fallait planter qu’une sorte de légume, ce serait la courgette : c’est une plante facile à vivre (pourvu qu’on l’arrose assez) et hyper-productive, même quelqu’un qui ne connaît rien en jardinage sera bien récompensé ; économiquement, si on compare le prix d’un sachet de graines à 30 kg de courgettes sur l’étalage, c’est vite vu.
    (la tomate vient en second dans ce que je conseille, car elle est quand même plus exigeante, même si l’intérêt gustatif est décuplé)

    1. Je sens qu’on va bien s’entendre 🙂 Je partage tous tes avis 🙂
      C’est vrai, la courgette nous rend vraiment le peu d’investissement que l’on y consacre. L’année dernière, j’ai du lutter un peu beaucoup contre l’oïdium, sans vouloir utiliser de produits. J’ai arracher les feuilles abîmées, au final les plants ont été assez affaiblis. Je pense que je les espacerai dans le potager cette année, pour éviter toute propagation.

  2. il me semble déconseillé de mettre des variétés différentes de courgettes ou concombre sur le même terrain sauf si la distance est grande … histoire de ne pouvoir récupérer les graines pour l’année suivante car la variété serait du coup un mélange ???? ou je me trompes … merci de l’éclaircissement . M.

    1. Oui c’est un risque. Je ne récupére pas les graines de ce fait, concernant les courgettes concombres et courges. Je préfère partir à la découverte de nouvelles variétés chaque année. Il y a tellement à découvrir. D’ailleurs l’année dernière j’ai planté des graines qu’un jardinier m’avait donné pour des courges. Elles étaient hybrides avec des courgettes, résultat pas terrible du tout…
      Pas évident à gérer en effet ces risques d’hybridation…

      1. Comme la plupart des cucurbitacées, la pollinisation se fait par les abeilles, donc l’hybridation est très risquée. Par contre, il n’y en a pas entre les espèces (les concombres — cucumis sativus — ne s’hybrident pas avec les courgettes — cucurbita pepo).
        Ensuite, si on veut récupérer les graines c’est possible si on prend des précautions : il faut isoler une fleur femelle (repérable par le renflement du pédoncule) avec un sachet quand elle est encore fermée, lorsqu’elle s’ouvre on la pollinise manuellement avec une fleur mâle (qui elle aussi aura été protégée de la visite des abeilles) puis on la referme. Mais bon, c’est quand même compliqué par rapport à l’économie réalisée. Et racheter des sachets est aussi l’occasion de tester de nouvelles variétés.

  3. Bonjour.

    J aimerai savoir si je fais un pied de courgette sur une parcelle a cote de salades, tomates, choux …. genre permaculture en vrac et plantations serrées, combien dois je laisser d espace autour du pied de courgette avant de mettre un choux fleur par exemple…

    L annee derniere j ai fais comme ça avec les tomates en mettant un oeillet d inde au pied et un basilic et 20 cm plus loin une salade et des carottes….

    Vu que je connais pas trop la courgette…

    Merci d avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *