Le jardin, saison 2016

Le jardin a eu très chaud cette année 2016. Le premier fait marquant a vraiment été un manque cruel d’eau ! Et sans eau, c’est une toute autre affaire que de faire du jardinage!
 
Alors heureusement, le fait d’avoir installé un goutte à goutte a sauvé la partie. Hélas, cela demande une consommation de ressource naturelle dont on aimerait me passer mais il ne faut pas lutter contre un manque d’eau, c’est trop important pour avoir de beaux légumes, pour avoir des légumes.. tout simplement.
 
Mis à part cette sécheresse assez pénible à gérer (20mm de pluie environ sur 5 mois en cumul), la saison a été magnifique de couleurs, de diversité, de nourriture ! Une diversité de variétés de melons, tomates, concombres, courgettes, haricots, fèves, petits pois, mangetout…. Vous pouvez voir une visite du jardin du mois de juin 2016 sur la vidéo ci-dessous. Désolé pour le montage, la maîtrise du logiciel n’était pas encore très au point…!
 
 
Ici les fèves. Il en a été ramassé des kilos et des kilos ! Quel plaisir. Il en a été congelé quelques kilos une fois blanchi deux minutes à peine. Cela nous permet d’en profiter toute l’année ! Et cela se congèle très bien qui plus est.
 
De plus, comme rien ne se perd, les plants de fèves sont une nourriture abondante pour le sol. Une fois broyé la totalité des plants, le tout est disposé soit directement sur le sol, soit au compost, pour nourrir le sol pour la saison suivante. Pour finir, les fèves sont des légumineuses, ce qui signifient qu’elles ont l’extraordinaire capacité de nourrir le sol en azote via leurs racines. C’est pour cela qu’il est conseillé de faire une rotation sur vos cultures, si vous travaillez en mono culture par parcelle, pour que le sol soit enrichi et sollicité de diverses façons selon les cultures qu’il accueille.
 
Les haricots ont aussi été une très grande réussite. Ils se sont beaucoup plus, et heureusement là aussi que le goutte à goutte a permis une bonne hydratation. Des dizaines de kilos, beaucoup de congélation, là aussi après blanchiment de 2 minutes. Ils sont un peu plus molasse congelés que frais, mais les enfants n’en font guère la différence, ils s’y jettent dessus dans un cas comme dans l’autre ! Les haricots aussi sont des légumineuses, vous voyez ce que je veux dire….! Super pour votre sol.
 
Vous pouvez voir sur le sol, le léger paillis en BRF que j’ai quasi continuellement. Vous pouvez jeter un oeil à l’ article sur le brf.
 
 
Les récoltes se sont enchaînées pendant 8 mois environ, en commençant par les fèves, pour finir par les potirons, épinards, salades. Ce fut un véritable bonheur de voir toutes ces couleurs, ces variétés anciennes, que l’on ne trouve que dans son potager ! Des melons verts, des concombres jaunes, des haricots violets, des maïs multicolores, des courgettes blanches ! Rien que pour les yeux, un jardin en permaculture mérite d’exister !
 
Et pour les années à venir les projets sont multiples. Il va être essayé de nombreuses variétés de tomates anciennes. Vous pouvez aller jeter un oeil à la rubrique « semences« . Il sera essayé des complémentarités entre certaines cultures, des variétés très originales.
 
Alors au plaisir de découvrir, partager ensemble, l’évolution d’un potager naturel, permaculturel, 100% naturel ! avec pour objectif de nourrir une famille de quatre personnes.
 
Au jardin d'Olivier
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *