Les épinards

Les épinards au jardin, c’est comme si on découvrait un nouveau légume. Le goût est tellement différent avec les épinards que vous pouvez trouver en surgelé, ou encore, avec le souvenir souvent assez peu réjouissant que l’on a des épinards bouillis servi à la cantine !
 
J’ai encore en souvenir la première fois que j’ai gouté mes premiers épinards récoltés, c’est dingue ! franchement c’est comme découvrir un nouveau légume.
 
Les enfants adorent. Et ça, c’est aussi une belle motivation à les cultiver. Avec un peu de crème fraiche, de lardons, le tout dans un faitout quelques minutes, ou en omelette, et c’est un véritable régal !!! Comme chaque année, pas d’hésitation, les épinards auront leur place au jardin.
 
Deux saisons sont propices à leur production, avant et après les fortes chaleurs estivales. Vous pouvez donc semer vos épinards dès le mois d’avril ou à partir de la fin août.
Faisant parti de la famille des légumineuses, il aura en plus l’avantage d’enrichir votre sol en azote pour les cultures suivantes.
 
Indice d’autonomie alimentaire: 7/10
 
Il faut être honnête, ce n’est pas avec les épinards que vous allez satisfaire vos besoins alimentaires. Mais tout de même, il vous fera un accompagnement de choix, ou consommé en salade, il vous fera de belles entrées. La cueillette est assez longue, en coupant les feuilles les unes après les autres, et pour un énorme panier rempli en une dizaine de minute, il ne vous restera que 4 ou 5 portions repas au fond de la marmite une fois réduit après la cuisson ! Mais je vous le répète, cela vaut tellement le coup, cela vaut tellement le goût ! 🙂
Plusieurs variétés vous apporteront satisfaction, avec des feuilles plus ou moins grandes.
 
Il faut semer sur un espace assez conséquent, je dirais 7 ou 8 mètres carrés. Le mieux est d’étaler les semis pour logiquement étaler les récoltes. Entre les différentes variétés, vous pouvez récolter les épinards tout le printemps et tout l’automne.
 
 
 
Au final la culture d’épinards est une culture que je conseille.
 
Points positifs
 
  • Goût incomparable.
  • Réussite assez facile.
  • Plusieurs variétés pour des récoltes espacées sur plusieurs mois.
  • Facile à cuisiner.
 
Points moins positifs…
 
  • Les aléas des semis… parfois ça loupe.
  • Récolte un peu pénible, feuille après feuille, il faut un peu de temps.
  • Un sac entier pour 2 petites portions au final dans l’assiette, ça réduit à la cuisson !
Au jardin d'Olivier
 
 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *